Mission Dorothy 360

est une expérience de réalité virtuelle narrative qui fait vivre à son « passager » un vol stratosphérique immersif d’une vingtaine de minutes. Durant son ascension à plus de 30.000 mètres d’altitude au dessus de notre planète, le « passager » sera guidé par la voix off d’une intelligence artificielle appelée « Dorothy ».

Ce film est à la fois, une expérience scientifique et ludique, ainsi qu’une réflexion philosophique sur l’être humain, sa condition, sa place et son avenir sur notre planète et au delà.

Les images seront captées par une caméra embarquée sur un ballon sonde à destination de la stratosphère.


Marcel Duchamp disait :

« C’est le regardeur » qui fait l’œuvre, du moins, autant que l’artiste. »
Avec la réalité virtuelle « le regardeur » est transporté à bord de l’œuvre et en devient « un passager ». Dans ce nouveau statut, il fait intrinsèquement corps avec l’oeuvre, encore plus s’il interagi avec son contenu immersif.

Comment envoyer Dorothy dans la stratosphere ?

Dorothy est une capsule ultra légère (entre 1 et 2kg) équipée d'une caméra 360°, d'un GPS et d'une boîte noire. La capsule sera accrochée à un ballon en latex de plus de 2 mètres de diamètre gonflé à l’hélium. Ce type de ballon-sonde est utilisé dans les domaines de la météorologie et de l’astronautique pour faire des mesures locales dans l’atmosphère. Dans notre cas la capsule devrait atteindre plus de 30.000 mètres d'altitude (la stratosphère) et ainsi enregistrer grâce à la caméra embarquée des images à 360° de notre planète et de l’espace proche, en effet à cette altitude on peut distinguer clairement la courbure de la terre et le noir profond de l'espace. Par comparaison, un avion de ligne vol en moyenne à 10.000 mètres d’altitude

 

La boîte noire quand à elle, va permettre d’enregistrer plusieurs paramètres de vols comme la température, qui peut atteindre les -60°C en haute altitude, la pression atmosphérique, le taux d’humidité, l’accélération, et l’altitude. Ces données permettront à Dorothy de ponctuer son récit par des faits scientifiques et des comparaisons intéressantes avec l’environnement et l’altitude où se trouve son passager.

Finalement le GPS permettra de suivre précisément la position de la capsule durant la totalité du vol qui durera entre 2 et 3h, et ainsi récupéré les précieuses images après son atterrissage.
Les défis techniques majeurs seront de mettre au point un système de stabilisation efficace pour la capsule et de protéger la caméra des températures extrêmes (-60°C) qui règnent en haute altitude.
Certaine parties et pièces qui demandent de la précision seront modélisées à l’ordinateur et seront imprimées par une imprimante 3D.

Partenaires

Je finance seul ce projet depuis plus d’un an, mais il y a quelques mois la société californienne VRenetic fondée par le réalisateur et producteur Roland Emmerich (Independance Day, Stargate, Godzilla..) s'est intéressée au projet et décidé de nous aidez durant la production.


De plus, la société chinoise Shenzhen Arashi Vision, qui fabrique la caméra (INSTA360 ONE X) étudie avec VRenetic les aspects techniques du projet pour éventuellement fabriquer une camera sur mesure pour supporter un vol stratosphérique.

 

Finalement, la compagnie 360 Bubble a décidé de ce joindre à nous pour cette folle aventure. Cette compagnie fabriquer des globe pour caméra 360.

Ce projet est actuellement à la recherche d’autres partenaires qui auraient le désir de s’investir en terme de diffusion, production et post production, et créer des liens pertinents à sa réalisation.

Capture d’écran 2019-03-11 à 19.22.57.pn
Capture d’écran 2019-04-05 à 22.08.43.pn

Agenda

Premier lancement : Mai 2019

Deuxième lancement  : Juillet 2019